Vos propositions

GateNous rassemblons dans cette rubrique les différentes idées que vous nous soumettez pour compléter et enrichir le projet d’aménagement.

Nous discuterons de ces propositions lors de la rencontre du samedi 31 janvier : pour les adopter, les infléchir, les enrichir encore… ou pas.

7 réflexions sur “ Vos propositions ”

  1. Etant donné que le dossier d’infraction urbanistique est en cours d’instruction et que le DNF risque de demander la remise en état du site, ne serait-il pas opportun de réfléchir à une configuration où le plan d’eau est tout ou partie remblayé pour recréerune zone humide ? Il me semble que ce scenario est probable…

  2. Dans le cadre du plan Maya, on pourrait imaginer un espace miellerie aux normes de l’afsca mis à disposition des apiculteurs locaux. Si on prévoir une buvette en dur, cet espace pourrait être attenant au bâtiment de la buvette pour permettre aux visiteurs qui boivent un verre ou dégustent une glace de voir le travail des apiculteurs. La buvette pourrait vendre le miel local sous un label commun miel du paradis ou miel brainois, par exemple…

  3. On peut imaginer l’installation d’une oseraie didactique (nous disposons par exemple de 75 variétés d’osier à la Potironnerie) et d’une oseraie de production pour construire des structure végétales avec l’osier produit sur place.

  4. Quid d’une zone de potagers loués à prix modique aux brainois qui le souhaitent à proximité de la buvette pour créer du lien social et transmettre ce savoir-faire précieux en voie de disparition.

  5. Merci, Olivier, de souligner par tes 3 remarques la fonction nourricière de ce site qui apparaît en filigrane de nos propositions de Verger Conservatoire et de collaboration avec des associations sociales voire thérapeutiques de la commune. Cette fonction mériterait d’être reprise en tant que telle. En plus de la zone tampon côté riverains Chaussée d’Ophain, nous disposons, pour cette éventuelle fonction, de la zone comprise entre la route de Piraumont, le petit étang et la rue des Saussois, zone qui avait une fonction agricole et de pâtures, voire celle de l’autre côté de la Route de Piraumont où sont déjà installés des ruchers.
    Notre partenariat avec Nature et Progrès qui est à la recherche de Parrains et Marraines Jardiniers en serait une belle opportunité et répond effectivement à une demande.
    Je l’ai déjà réalisé ponctuellement.
    Les serres rue du Paradis pourraient aussi être investies de cette fonction. Pensais-tu à un autre lieu ?
    La Ferme nos Pilifs à Bruxelles peut être un bon modèle dont s’inspirer tout comme la Ferme du Petit Sart à Grez-Doiceau où des animations, des formations et l’accueil de stagiaires universitaires sont organisés.
    De plus, favoriser un cordon nourricier autour et dans les villes est essentiel et s’est déjà développé dans certaines communes comme Liège, Charleroi, Bruxelles (dont Haren), initiatives de « Villes en Transition » selon le concept de Rob Hopkins expérimenté depuis 2006 en Angleterre. Où la fonction nourricière rejoint la fonction sociale, écologique et économique.

    Concernant les structures végétales, une oseraie locale « Braine Made » est évidemment un must. Où l’imaginerais-tu ?

    1. Je pense qu’on peut installer des structures végétales un peu partout sur le site pour agrémenter la promenade… Vous pouvez regarder ce que fait dougherty sur le sujet…. c’est tout-à-fait possible. Il faudrait peut-être mettre la priorité sur une plaine de jeu réalisée avec ces structures végétales, cela changerait des engins en métal, platique ou bois traités en autoclave… Il y a un exemple visible à la Potironnerie ou chez moi à Ittre… Je crois qu’il faut réfléchir à rassembler toutes les activités à proximité d’une buvette. Il faut un point de chute commun et agréable, à mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *