Liaisons en mode doux

Exemple de chemin gazonné
Exemple de chemin gazonné

Trois niveaux de circulation sur le site sont prévus :

  1. Les liaisons principales (traits bruns larges sur le plan) permettent d’accéder à la zone, de la parcourir et de la traverser facilement à pied ou à vélo; ce sont des circulations mixtes piétons-cyclistes; une dolomie stabilisée donne un revêtement à la fois résistant et confortable; ces chemins sont de largeur suffisante pour recevoir les cyclistes et les piétons mais également les véhicules d’entretien.
  2. Les circulations secondaires (traits bruns fins continus sur le plan)
    • assurent les liaisons avec les chemins existants : le chemin des Prés d’Ophain, le sentier du Paradis, le chemin du Sadin, le chemin des Moineaux et le chemin des Petites Brunes
    • permettent également de rejoindre les voiries voisines : la Rue du Paradis, l’Avenue du Bouvreuil, le Clos du Sadin, le Clos du Parc, la Rue au Gué…; elles sont également en dolomie stabilisée.
  3. Pour les chemins exclusivement piétons et les sentiers de découverte, nous  proposons plusieurs possibilités de revêtements de sols :
    • un simple chemin gazonné tondu régulièrement et bordé de saules têtards, celle solution est idéale pour le chemin situé en contrebas de la plaine de jeux (voir photo d’un exemple plus haut);
    • pour le chemin de découverte en bordure des vasières et vers le point d’observation, nous proposons des sentiers recouverts de broyats de bois ou de roseau (voir photo d’un exemple ci-dessous).
Exemple de sentier de broyats
Exemple de sentier de broyats

Dans les cas très humides et lorsque  les biotopes sont à préserver, nous proposons des passerelles de bois suivant deux modèles, en fonction du lieu (voir photos de deux exemples plus bas dans cette page).

*

Aux entrées de la zone, quatre parkings discrets sont prévus pour un total d’une centaine de places :

  • environ 15 places au bout du chemin des Prés d’Ophain à aménager avec accès direct au plan d’eau et à la zone d’accueil (où l’établissement Horeca est prévu);
  • environ 10 places sur le parking actuel du Paradis, endroit idéal entre l’écomusée, l’établissement Horeca et le plan d’eau;
  • environ 15 places au bout de la rue du Paradis, sur l’ancien terrain de foot avec plantations pour le rendre plus discret;
  • environ 50 places et plus si nécessaire en bordure de la route de Piraumont, cet aménagement demande une déviation de la piste cyclable existante et la plantation d’une haie arbustive pour séparer le parking du site.

Des emplacements pour les vélos sont également prévus dans ces parkings et la pose de chicanes en différents endroits de transition permet de garantir la sécurité des piétons et d’empêcher l’accès du site aux véhicules motorisés.

On évite au maximum l’implantation de zones bétonnées.

Exemple de passerelle de bois, modèle haut
Exemple de passerelle de bois, modèle haut

*

Depuis toujours, comme évoqué dans la note historique, cette zone sert de lieu de transit entre le centre de Braine-l’Alleud, Ophain et Lillois, auxquels s’ajoutent le Parc de l’Alliance avec la future Maison Communale et, peut-être prochainement, le Centre Aquatique.

Cette liaison entre les différents pôles de la commune pourrait s’étendre aux communes avoisinantes par un réseau de sentiers dont certains à réhabiliter vers Genappe, Braine-le-Château, Lasne.

Sur le territoire de ces communes, la cartographie topologique des sentiers est très bien développée, elle sert de faire-valoir à l’image de marque par la publication de topo-guides, l’inscription sur des portails touristiques… S’y adosser, dans une complémentarité constructive, serait tout à fait intéressant pour Braine-l’Alleud. Cela renforcerait également le réseau de mobilité douce, celui de maillage vert et de maillage bleu « au fil de l’eau » intra- et inter-communal, recommandé dans le Schéma de Structure Communal.

Exemple de passerelle de bois, modèle bas
Exemple de passerelle de bois, modèle bas

Dans un souhait de valorisation du patrimoine de notre commune, il serait intéressant qu’en aval du plan d’eau, le site du Moulin Bayard, le long du Hain à hauteur de la rue Bayard soit préservé pour sa valeur historique et géologique : c’est le lieu du plus grand dénivelé du cours d’eau avec une chute importante.

Roland Massart
Agnès Deconinck

2 réflexions sur “ Liaisons en mode doux ”

  1. Peut-être penser à prévoir un parking à poussettes près de l’écomusée ou du bâtiment horeca ou de la plaine de jeu.
    Les parents avec poussette ont parfois l’envie d’aller découvrir des sentiers inaccessibles aux poussettes et voudront alors pouvoir la laisser en sécurité quelque part jusqu’à leur retour.

    1. Bonne idée Elodie, nous la soumettrons comme proposition.
      Connais-tu un lieu où cette installation est visible ou devrons-nous créer un prototype ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *