Éducation à l’écologie

L’aménagement du site offre l’opportunité de développer un projet qui profite à la fois à l’homme et à la nature par la rencontre des dimensions écologique, éducative, touristique, sociale et économique

  • L’intérêt écologique des lieux est mis en valeur par des panneaux didactiques disposés en divers endroits du site.
    Des avis demandant le respect des lieux sont également répartis aux différentes entrées et à l’intérieur du site.
  • Des visites guidées assurées par des personnes compétentes en la matière sont organisées et un écomusée présentant des expositions en rapport avec le site est créé : détails sur la faune et la flore, sensibilisation à l’apiculture, etc.
    De plus, un pôle patrimonial rassemblant photos, objets historiques, traces archéologiques pourrait y être adjoint.
    Cette activité est installée dans les bâtiments communaux rue du Paradis, où peuvent aussi être hébergées des associations actives dans le même domaine; les serres qui jouxtent ces bâtiments peuvent être utilisées dans le cadre de stages-nature et de la gestion du site.
  • Ces activités s’adressent aux habitants et aux écoles de la commune mais également des communes avoisinantes, ce qui constitue un attrait touristique indéniable et une vitrine vers l’extérieur.
  • La rénovation des bâtiments pourrait se réaliser en partenariat avec le projet « Eco-construction et Citoyens » (dont Nature et Progrès fait partie). Cela consiste en des chantiers participatifs qui promeuvent les matériaux, les techniques et les artisans locaux, servent de lieu de formation et de stage et sont ouverts aux habitants de tous âges, aux associations, aux mouvements de jeunesse, aux services de réintégration sociale et professionnelle.
  • Le site jouxte le pôle social de la commune en voie de constitution. Des partenariats pourraient également y être créés avec certains services du Vignoble, du Centre Hospitalier et du Domaine ainsi qu’avec diverses associations actives dans le réseau social et de santé de la commune (Color’Ados, Ecoles de devoirs, P’tit Maga…) dans une optique curative, d’épanouissement personnel, de tissage de liens trans-générationnels, sociaux et collectifs.
    Ceci se pratique déjà ailleurs, par exemple au Centre Hospitalier Psychiatrique de Mons Borinage ou à la Maison des Jeunes de Couvin.
    Avec une telle vision, peut-être novatrice, on peut remplir une vraie fonction sociale mais également une fonction économique par la création potentielle d’emplois, tout en augmentant l’attractivité de la commune et son image de marque.

Agnès Deconinck
Roland Massart

2 réflexions sur “ Éducation à l’écologie ”

  1. En tant que kiné au vignoble, je suis impatient de voir la fin des travaux et de pouvoir y balader nos résidents (tant valides que moins valides) pour des après-midis dépaysantes à quelques pas de la maison de retraite

    1. Merci Laurent pour votre commentaire.
      Nous avons également envisagé la balade des résidents du Vignoble en préconisant l’installation de bancs aux abords du plan d’eau côté rue du Paradis tout comme nous proposons que le revêtement des chemins à cet endroit soit stable et adapté aux personnes à mobilité réduite. Pensez-vous à d’autres aménagements plus spécifiques ? Par ailleurs, ce lieu et l’écomusée se prêtent aussi à la création de diverses activités transgénérationnelles auxquelles les résidents apporteraient leurs ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *