La démarche participative

Depuis le début du projet d’aménagement de la « Zone d’Immersion Temporaire » (ZIT) au Paradis, nous pensons que la réflexion sur le développement du site doit être ouverte à tous : associations de préservation de la nature, naturalistes, ornithologues, guides nature, mouvements de jeunesse, clubs actifs sur le site, promeneurs, comités de quartier, riverains et toute personne désireuse de faire valoir son point de vue.

En l’absence de Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN), qui aurait été élaboré grâce à une large concertation, les biotopes du lieu, dont certains fort remarquables, ont été endommagés voire anéantis lors des travaux de détournement du Hain et de creusement du plan d’eau.

Alors, dans la perspective des prochains travaux d’aménagement des abords, nous,  riverains et sympathisants du Paradis, associations et personnes concernées, nous nous sommes associés pour élaborer un projet commun.

L’approche participative que nous proposons comporte quatre étapes :

  1. grâce à plusieurs réunions très constructives, nous avons élaboré le plan d’aménagement présenté dans ce site;
  2. sur ce site, vous avez la possibilité de donner votre avis et de partager des remarques et suggestions;
  3. lors d’une séance publique organisée le samedi 31 janvier 2015, le plan et les avis récoltés ont été présentés et discutés pour décider des améliorations à y apporter pour rencontrer, dans la mesure du possible, les attentes de chacun; une promenade sur le site a également été organisée le 8 février 2015;
  4. ce plan d’aménagement enrichi par l’avis des Brainois sera présenté au prochain Conseil communal par un conseiller communal Ecolo.

Concernés ? Intéressés ? Participez à ce processus.

Si nous sommes assez nombreux, la commune ne pourra ignorer notre projet, celui des Brainois qui veulent un Paradis à leur mesure : pour eux et par eux.

10 réflexions sur “ La démarche participative ”

    1. Merci, Sarah.
      Nous espérons créer le dialogue et faire en sorte que chacun se sente impliqué pour que le site du Paradis connaisse un bel avenir, dans le respect de la nature et des usagers, riverains, etc.
      Rendez-vous le samedi 31 pour en reparler plus longuement.

  1. Bonjour et merci pour ce site qui enfin nous informe et nous laisse la parole. J’habite dans le clos du Parc et j’aimerais savoir dans quelle mesure la tranquillité de vie du voisinage est prise en compte dans ce projet et quelles sont les mesures concrètes prises pour éviter les nuisances sonores qu’engendreront les différentes activités de récréation (plaine de jeux et horeca). Il faut savoir qu’actuellement rien n’est fait pour éviter les nuisances sonores de l’actuel terrain de football (qui n’est pas bcp utilisé, c’est vrai) et qui, comme il est situé dans une cuvette par rapport au clos des alentours, résonne beaucoup. Des mesures ont-elles été prises pour éviter que le voisinage ne souffre continuellement des nuisances sonores d’une plaine de jeux pour enfants bondée ? Quelles sont également les mesures qui seront prises pour éviter le parking sauvage dans les clos adjacents le parc, pour que ceux-ci ne soient pas envahis par les voitures tous les w-e ? Les petits parkings côté ville suffiront-ils aux ambitions du projet ?
    Merci de nous informer des mesures concrètes qui sont prises, et ce afin évidemment de rassurer et de montrer que ce projet ne se fera pas aux dépens de certains.

    1. Bonsoir Olivier, votre inquiétude quant à la tranquillité des riverains rencontre une de nos préoccupations tout comme nous souhaitons que l’aménagement de ce site reste dans des dimensions raisonnables sans ambition démesurée. La fréquentation de ce lieu par les Brainois reste notre priorité. Nous ne proposons pas d’extension de la zone Plaine de jeux, juste l’installation d’un ou 2 modules. Les écrans de verdure actuellement présents doivent être maintenus voire complétés de murs végétaux. Pensez-vous à d’autres choses?
      Pour les mêmes raisons, la taille de notre projet Horeca est également modeste mais conviviale. Concernant les parkings, le plus important, côté Route de Piraumont, serait destiné à accueillir les visiteurs extérieurs en veillant à ce que la signalisation du site les y dirige, les 2 plus petits parkings côté ville servant de complément à usage plus local. Par ailleurs, nous privilégions l’accès du site aux modes doux moins invasifs (vélo, pédestre,…) par la réhabilitation des chemins aux alentours, en amont et en aval. Merci de nous faire part de vos suggestions personnelles. Agnès Deconinck

  2. Super votre site, votre initiative.

    N’hésitez pas à partager vos infos sur la page Facebook de vaba.

    le site des brainois par les brainois.

  3. Une question politique : avez-vous ouvert aux Intérêts Brainois la possibilité de faire présenter ce projet au conseil communal ? En tant que démarche citoyenne, ne serait-il pas plus équilibré de la faire porter par une pluralité politique plutôt que par un parti en particulier ? Merci d’avance pour votre réponse…

  4. Le principe de la démarche est d’être ouverte à tous les Brainois, de leur donner l’occasion de donner un avis et de contribuer. C’est essentiellement une démarche citoyenne et c’est cette démarche à qui il est offert un porte-voix au niveau politique communal par Ecolo, ce qui parait naturel dans la mesure où plusieurs participants actifs dans la démarche sont membres de ce parti. Nous n’avons à ce stade pas reçu de signal d’intérêt de la part de membres d’autres partis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *