Tous les articles par le gardien du paradis

Nouvelle agression contre le Paradis

????????????????????????????????????

« Un carnage », voilà à quoi ressemble la dernière initiative communale au Paradis : un carnage pour le biotope des nombreux oiseaux dont nous avons célébré le retour et les nichées, sans parler des libellules et innombrables papillons qui profitaient des vastes zones végétales vierges où la nature reconstituait peu à peu un équilibre fragile.

Les faucheuses et tondeuses de la commune ont tout massacré : toute la végétation a été rasée à quelques centimètres du sol, depuis la haie jusqu’aux berges, et cela sur tout le contour ! Voyez les photos prises ce 9 juillet : une fois de plus, ignorance crasse ou choix délibéré, la nature est violée et bafouée, les refuges des oiseaux mis à nu, la quiétude des nichées bouleversée, le biotope des insectes réduit à néant. Au lieu de cette tonte agressive et inutile, on aurait mieux fait de veiller à rendre praticables les traversées piétonnes des parties boisées qui sont utiles aux riverains.

Au moment où la commune laissait entrevoir une volonté de prendre en compte les préoccupations naturalistes, notamment en proposant la mise en place d’un Comité d’Accompagnement avec plusieurs représentants spécialisés, le naturel, si l’on ose dire, revient au galop : les techniques brutales, d’un autre temps, se déploient sans vergogne.

Il est donc temps que le Paradis soit enfin géré par et pour les Brainois : comme un lieu authentiquement naturel propice au ressourcement de la faune et de la flore en même temps que des habitants.

L’aménagement du Paradis repasse au Conseil communal

ExtraitPlan200x200Le projet que la Commune va soumettre à l’approbation régionale est à l’ordre du jour de la séance du Conseil communal de ce lundi 29 juin. Plusieurs de nos propositions ont été retenues et un Comité d’Accompagnement sera créé, sa composition nous pose toutefois encore question.

Après la phase d’enquête publique, au cours de laquelle les riverains se sont largement exprimés, après une réunion de concertation qui a permis de préciser un certain nombre de propositions, la Commune a fait la synthèse dans une nouvelle version du projet qui est soumise à l’approbation du Conseil communal lundi prochain 29 juin (séance à 20 heures à la Maison communale, Grand’Place Baudouin 1er).

Nous notons que plusieurs de nos propositions ont été retenues dans ce nouveau projet, nous nous en réjouissons :

  • déplacement du petit parking qui était projeté en pleine zone verte, en fonds de jardin, vers la chaussée d’Ophain,
  • création de roselières par remblai de terres en pente douce en plusieurs endroits du pourtour pour favoriser une recolonisation végétale et animale préservant la biodiversité,
  • suppression de la passerelle sur la plus grande roselière, couverture de l’observatoire qui lui est voisin,
  • protection de la rive sur environ un tiers du pourtour par éloignement du chemin circulaire et contrôle d’accès (clôtures et barrières d’accès), on combine ainsi la possibilité de faire le tour du plan d’eau tout au long de l’année, y compris à vélo, et une protection de l’habitat naturel des nombreuses espèces d’oiseaux qui nichent sur le site,
  • création d’une passerelle reliant directement l’ancienne piscine au chemin de pourtour du plan d’eau,
  • création d’un Comité d’accompagnement pluraliste chargé de certaines décisions d’aménagement et du suivi.

Nous ne sommes pas encore tout à fait sereins sur plusierus points, notamment :

  • le sort réservé au Chemin des Petites Brunes, sort qui dépend fortement du tracé exact du parking de la future piscine,
  • la composition et le mandat du Comité d’accompagnement.

En ce qui concerne les missions dévolues au Comité d’accompagnement, nous notons que le projet de la Commune offre certaines précisions :

  • il décidera du nombre et de l’ampleur des roselières et zones inondables à créer ainsi que des plantations qui seront mises en œuvre tant dans les portions plus fréquentées que dans les zones plus protégées,
  • il décidera, ou devrait décider selon nous, du type de clôtures et de barrières d’accès (nous les voudrions aussi naturelles que possible, en châtaignier par exemple) mais aussi des modalités d’accès dans la zone naturelle, y compris à l’observatoire (il s’agira que les visites soient organisées et encadrées).

Quant à la composition du Comité d’accompagnement,

  • nous nous réjouissons du fait qu’il prévoie la présence de naturalistes (Natagora, le Cercle des Naturalistes de Belgique, le Département Nature et Forêt) et de riverains qui auront à cœur de défendre l’intérêt des Brainois,
  • nous revendiquons que des représentants du Collectif y soient également conviés, ce qui n’est curieusement pas le cas dans la proposition actuelle.

En effet, tout le travail accompli, toute l’énergie déployée à rassembler idées et points de vue, toute la bonne volonté et l’esprit de collaboration affichés pour faire entendre la voix des riverains, notamment lors de la réunion de concertation où plusieurs membres du Collectif étaient porteurs chacun de dizaines de délégations, tout cela  mérite une reconnaissance de la part de l’Autorité.

Nous pensons que les Brainois ne comprendraient pas que le Collectif soit purement et simplement ignoré à ce stade décisif de la mise en place de ce beau projet que nous voulons, répétons-le, « par et pour les Brainois ».

Nouvel album photos – Le paradis des oisillons

20150531_Vignette_Famille SurEauDe fin avril à fin mai, notre Paradis est aussi le paradis des nichées qui se sont multipliées sur le site. Philip Dederen partage avec nous une trentaine de photos. Craquantes, évidemment.

Elles nous rappellent aussi la réelle fragilité des hôtes du Paradis à cette époque de l’année. Alors, soyons particulièrement attentifs à respecter leur quiétude.

Compte-rendu de la concertation avec la commune

commune_cachet200Grâce à vos nombreuses délégations, quatre membres du collectif ont pu participer à la réunion de concertation organisée par la commune.

Agnès Deconinck, Corentin Roulin, Sylvie Simon et Godelieve Boulert ont donc été vos porte-paroles dans le cadre précis de cette concertation qui portait sur les voiries.

Cette restriction n’a pas empêché d’aborder tous les points essentiels mais vous découvrirez dans le compte-rendu officiel que les réponses de la Commune à nos questions ont été prudentes.

Nous nous réjouissons d’avoir été écoutés, espérons avoir été entendus : l’avenir nous le dira. En tout état de cause, nous devons rester vigilants et nous vous proposerons bientôt une réunion pour faire le point et envisager l’avenir.

D’ici là, dites-nous ce que vous pensez des échanges de points de vue rapportés dans ce compte-rendu. Faisons vivre le débat !

L’interpellation documentée d’une citoyenne vigilante

SmartNodes200x200Dans le cadre de la récente enquête publique, les nombreux courriers envoyés à la commune n’étaient pas tous des copies de notre lettre-type.

Nous publions aujourd’hui le courrier de Godelieve Boulert qui a tenu à faire entendre sa propre « musique »; un courrier bien documenté et au ton libre dont la lecture est par conséquent à la fois intéressante et agréable.

Après avoir brossé le tableau des rétroactes administratifs, Godelieve interroge surtout le respect des procédures administratives, le morcellement et l’apparente incohérence de conception qui traversent tout le dossier et aussi le « tout à la voiture ».

Et vous, que pensez-vous des arguments développés par Godelieve ?

Vous avez reçu un courrier de la Commune

commune_cachet200 Merci !

Près de 400 personnes se sont exprimées à l’occasion de l’enquête publique sur l’aménagement des abords du Paradis. Voilà qui démontre encore une fois toute l’attention que les Brainoises et les Brainois portent à ce lieu unique.

La Commune va organiser la concertation que nous appelons de nos voeux. Mais cela se fait selon une procédure précise qui implique de désigner 5 personnes comme représentants.

Si vous avez reçu le courrier de la Commune, vous y avez trouvé un « formulaire de délégation ». Pour assurer la meilleure représentation des intérêts des riverains dans l’esprit du projet élaboré collectivement, nous vous proposons d’organiser cette délégation pour vous, en particulier si vous êtes signataire de notre lettre-type.

Que devez-vous faire ?

Nous vous proposons de compléter le document « Formulaire de délégation » de la manière suivante :

  • ligne « Je soussigné(e)… » :
    compléter avec votre prénom et votre nom;
  • lignes « désigne… » et « demeurant à… » :
    choisir entre les 4 possibilités suivantes :

    • Agnès Deconinck / Rue Longue 139 à Braine-l’Alleud,
      si vous voulez désigner spécifiquement Agnès, membre du Collectif et riveraine du site,
    • Sylvie Simon / Rue Grange des Champs 187 à Braine-l’Alleud,
      si vous voulez désigner spécifiquement Sylvie, membre du Collectif et représentante de Natagora,
    • Corentin Roulin / Rue du Jardinier 24 à Braine-l’Alleud,
      si vous voulez désigner spécifiquement Corentin, membre du Collectif et d’Ecolo,
    • laisser les deux mentions vides, si vous nous laissez le soin de gérer les délégations au mieux de vos intérêts;
  • ligne « pour me représenter…permis d’urbanisme suivant » : compléter avec « Demande n° 2014/PT002 »;
  • ligne « ayant trait à un bien sis… » : compléter avec « route de Piraumont (cadastré 3e division, section F) »;
  • et n’oubliez pas de signer !

Comme pour l’enquête publique elle-même, vous pouvez déposer ou envoyer les documents chez Agnès Deconinck (rue Longue, 139) pour le mardi 21 avril au plus tard.

Quoi d’autre ?

Nous publierons dans les prochains jours certains courriers, autres que notre lettre-type, qui ont été envoyés à la Commune, dont nous avons reçu copie et qui nous semblent contenir des informations et/ou des opinions intéressantes.

Et bien sûr aussi les courriers, les propositions, les idées, les photos… que vous aurez envie de partager avec les autres défenseurs d’un Paradis par et pour les Brainois.

Notre réponse à l’enquête publique – Lettre-type

shout200x200Nous vous livrons aujourd’hui la réponse qui sera signée par les membres du Collectif à l’origine de ce site et du projet d’un Paradis aménagé par et pour les Brainois.

Nous vous invitons à la signer également.
Pour ce jeudi 26 mars au plus tard.

Comment faire ?

  • Imprimer une copie par signataire;
    nous vous donnons pour cela deux versions :
    une version au format pdf qui s’imprimera toujours correctement mais ne peut pas être modifiée et doit donc être complétée de manière manuscrite;
    et une version au format MS Word que vous pouvez modifier avant de l’imprimer.
  • Si vous collectez plus de deux signatures,
    nous vous donnons aussi un formulaire prévu pour cela :
    dans ce cas, cette feuille avec les signatures accompagnera un seul exemplaire de la lettre de 4 pages.
  • Poster votre lettre à l’attention du Collège commmunal
    de et à 1420 Braine-l’Alleud,
    ou encore la glisser dans la boîte aux lettres d’Agnès Deconinck (rue longue, 139) pour mercredi soir 22 heures au plus tard.

Bien entendu, vous pouvez écrire votre propre lettre de remarques.

  • Vous pouvez vous inspirer librement de la réponse du Collectif en retirant et en ajoutant des éléments selon votre propre point de vue.
  • Ou vous pouvez élaborer votre courrier comme bon vous semble avec les arguments que vous jugez essentiels à faire valoir auprès de la Commune.

Ce qui compte, c’est que le plus grand nombre d’entre nous fassent entendre la voix des Brainois.
Et fassent comprendre à la Commune que, notre Paradis, on y tient !

Le grand ratage du ré-empoissonnement

????????????????????Il est le ventre à l’air depuis le 1er mars au moins et au 12 mars il flottait toujours. Le cadavre de l’Amour blanc nous rappelle une vérité simple : c’est la nature qui décide.

Nous l’avions d’emblée  dénoncé, les faits nous donnent tristement raison : le ré-empoissonnement irréfléchi du plan d’eau du Paradis a fait au moins une victime puisque le fameux Amour qui avait été mis à l’eau avec tambours et trompettes (et même baptisé « Vincent ») avec une demi-tonne de carpes et autres gardons n’a pas survécu et c’est son cadavre qui flotte aujourd’hui aux confins du Paradis…

La revitalisation intelligente d’un biotope naturel n’est pas si simple à réussir. Nous plaidons pour que toutes les parties prenantes, et spécialement les associations spécialisées, soient consultées ainsi que plusieurs autorités compétentes pour définir un plan à long terme. Jeter quelques poissons à l’eau, ce n’est pas une politique.

La leçon : il faut prendre le temps et tirer les enseignements de l’expérience d’autres gestionnaires de plans d’eau. La biodiversité ne s’impose pas : elle nécessite d’observer d’abord, de protéger ensuite et de n’intervenir pro-activement que petit à petit et prudemment. Et à la fin, c’est la Nature qui décide.

????????????????????

Enquête publique : nous nous préparons

HéronSurMoine200x200Le lundi 23 février, le projet d’aménagement du Paradis élaboré dans le cadre de notre démarche participative a été porté et présenté au Conseil communal par Thérèse Snoy et Roland Massart, seuls habilités à prendre la parole dans ce lieu politique en leur qualité de conseillers communaux.

L’accueil semblait positif, le Bourgmestre soulignant les éléments positifs en matière de biodiversité, de valorisation du patrimoine, de loisirs respectueux de la nature et du volet pédagogique. Toutefois, vu l’ouverture de l’enquête publique deux jours plus tard, le Conseil  en a simplement pris acte et l’a notifié dans le procès-verbal mais il n’a pas souhaité se prononcer par un vote de la motion comme il avait été demandé.

Il nous a été répété que le projet communal allait pour 80% dans le même sens que notre proposition.

Nous étions donc impatients de découvrir ce projet communal et nous l’avons consulté dès l’ouverture de l’enquête publique. Pour rappel, le dossier complet est consultable par tout citoyen au Service de l’urbanisme jusqu’au 27 mars.

Après lecture attentive des documents, plans et pièces jointes et après avoir assisté à la brève présentation officielle le jeudi 5 mars à l’Hôtel de ville, nous devons constater que de nombreux points d’aménagement ne sont pas détaillés, que de nombreuses questions restent sans réponse et que nos recommandations et suggestions ne s’y trouvent pas intégrées.

Nous préparons donc actuellement un courrier reprenant ces différents éléments afin de constituer un dossier de remarques et de signatures à déposer à la commune à l’issue de l’enquête publique.

Nous le communiquerons tout prochainement et solliciterons la signature de tous les Brainois concernés.

Nous vous demandons de poursuivre l’information et la sensibilisation de vos voisins et amis à propos de ce dossier.

Il vous est évidemment loisible de rédiger votre propre courrier et de l’envoyer personnellement  à l’Administration avant la date de clôture de l’enquête.

Nous comptons sur votre participation, essentielle pour que le Paradis soit vraiment aménagé par les Brainois et pour les Brainois.

Parc fermé ? Venez au Conseil communal lundi

ParcFermé200x200Que se passe-t-il au Paradis et alentours ?

  • Bientôt de nouveaux travaux ?
    En tous cas, on a vu des mouvements d’engins de travaux et l’apparition de barrières Nadar et de panneaux d’interdiction d’accès qui semblent dire que de nouveaux bouleversements sont imminents.
    Que nous en a-t-on dit officiellement et publiquement ? Rien.
  • Une enquête publique sur les aménagements ?
    L’avis public d’enquête est apparu dans les boîtes aux lettres. L’enquête durera un mois (du 25 février au 27 mars). Heureusement que nous l’avons anticipée en travaillant déjà à formuler ce que les Brainois veulent vraiment.
    Bien sûr, nous préparerons une réponse collective, mais ceci ne doit pas vous empêcher de faire entendre votre propre musique.
  • Un débat en Conseil communal ?
    Oui, c’est au Conseil communal de ce lundi 23 février que les conseillers Ecolo relaieront le résultat de nos cogitations et consultations et proposeront d’adopter une motion dont on peut trouver le texte ici.
    Nous vous suggérons de faire acte de présence lundi pour démontrer votre préoccupation pour le futur du Paradis et entendre les premiers éléments de réponse de la Commune.
    Venez nombreux !