Nouvelle agression contre le Paradis

????????????????????????????????????

« Un carnage », voilà à quoi ressemble la dernière initiative communale au Paradis : un carnage pour le biotope des nombreux oiseaux dont nous avons célébré le retour et les nichées, sans parler des libellules et innombrables papillons qui profitaient des vastes zones végétales vierges où la nature reconstituait peu à peu un équilibre fragile.

Les faucheuses et tondeuses de la commune ont tout massacré : toute la végétation a été rasée à quelques centimètres du sol, depuis la haie jusqu’aux berges, et cela sur tout le contour ! Voyez les photos prises ce 9 juillet : une fois de plus, ignorance crasse ou choix délibéré, la nature est violée et bafouée, les refuges des oiseaux mis à nu, la quiétude des nichées bouleversée, le biotope des insectes réduit à néant. Au lieu de cette tonte agressive et inutile, on aurait mieux fait de veiller à rendre praticables les traversées piétonnes des parties boisées qui sont utiles aux riverains.

Au moment où la commune laissait entrevoir une volonté de prendre en compte les préoccupations naturalistes, notamment en proposant la mise en place d’un Comité d’Accompagnement avec plusieurs représentants spécialisés, le naturel, si l’on ose dire, revient au galop : les techniques brutales, d’un autre temps, se déploient sans vergogne.

Il est donc temps que le Paradis soit enfin géré par et pour les Brainois : comme un lieu authentiquement naturel propice au ressourcement de la faune et de la flore en même temps que des habitants.