De nouvelles propositions à discuter ce samedi

Invitation31janvier_par300Nous poursuivons la publications des suggestions reçues à discuter lors de notre rencontre de demain.

pour rappel : samedi 31 janvier à 17h
Ecole Sainte Famille, rue de la Goëtte
entrée libre, bienvenue à toutes et tous

Aujourd’hui, les propositions d’Élodie et de Corentin.

Nous pourrons prendre en compte, pour cette rencontre-ci, les propositions que vous nous soumettrez jusqu’à samedi midi.

A vos claviers !

Vos propositions à discuter le 31 janvier

White leaves in the skyNouvelle rubrique sur ce site : la collection des propositions d’enrichissement du projet que nous allons mettre en débat lors de la rencontre du samedi 31 janvier.

En effet, en plus de l’examen des différentes facettes du projet d’aménagement tel que nous l’avons conçu avec le premier cercle des participants, nous prendrons en considération, ensemble, chacune des propositions que vous nous communiquez sur ce site.

Nous commençons avec les propositions de Maya et d’Olivier.

Et la vôtre ?

Il y a 30 ans, un texte visionnaire de Georges-Henri Everaerts

Vert et bleuLes parcelles boisées des zones de captage constituent un élément précieux dans le tissu urbain d’avenir. Il importe de les conserver jalousement et d’y maintenir la couverture végétale la plus naturelle possible. Elles seront à la fois îlots de vie sauvage et zones de polarisation à caractère social dans la cité de demain. L’urbanisation future pourrait saisir une chance supplémentaire : créer des coulées de verdure avec piétonniers et pistes cyclables dans les fonds des vallées non encore bâtis ou partiellement bâtis. Ces zones rubanées rejoindraient très logiquement les enclos de la C.I.B.E. qui, de par leur nature même, sont installés au creux des vallons. Les pars des eaux occuperaient alors les nœuds d’un véritable « réseau vert » traversant la cité.

Qu’il nous soit permis , pour conclure, de rêver à une telle perspective dans laquelle l’image de marque suggérée par l’eau trouverait une réhabilitation : d’image contraignante au XIXe siècle suite aux ponctions opérées aux sources, l’eau et la vallée deviendraient au XXIe siècle symbole de nature préservée, d’accueil et de détente.

Georges-Henri Everaerts, licencié en sciences géographiques, membre de la Commission royale des monuments et des sites, 1982.

Non ! Déverser une demi-tonne de poissons, ça ne fait pas du bien au Paradis

CarpeNous apprenons dans la presse qu’hier, lundi 19 janvier, 500 kg de poissons vivants ont été déversés dans le plan d’eau du Paradis : carpes, carassins, gardons et rotengles.

Est-ce une bonne nouvelle ? NON ! Car les biotopes sont bien plus forts et plus sains lorsqu’on laisse la nature se reconstituer elle-même, avec le moins d’intervention possible.

En l’occurrence, le repeuplement par des espèces exotiques est une mauvaise idée : les carpes, par exemple, vont manger les plantes et rendre l’eau trouble en fouissant dans la vase.
A Bruxelles, la principale mesure qui a été prise pour améliorer la qualité des étangs a été précisément de supprimer tous les poissons fouisseurs.
En effet, l’eau trouble rend le plan d’eau très peu intéressant pour les macro-invertébrés comme les libellules et pour d’autres espèces de poissons…

Alors que faire pour éviter ce genre de décision malheureuse ?

Nous proposons de rajouter dans les dispositions relatives à la gestion du site le paragraphe suivant :

“Vu l’étendue, la diversité et surtout la spécificité de ce site, il est nécessaire de nommer rapidement un Conservateur et un animateur formés et compétents dans les matières concernées ainsi que d’instaurer une réelle synergie entre les 3 échevinats (travaux, environnement et patrimoine) afin que les efforts consentis à la création et à l’aménagement corrects du lieu soient pérennes.

De même, un Comité d’accompagnement est indispensable afin d’assurer une gestion éclairée et modulée.”

Qu’en pensez-vous ?

Description du projet maintenant complète

Descr_projet_completedVous trouverez maintenant dans la rubrique « Le projet d’aménagement« , l’ensemble des pages détaillant la première version du projet : le plan et les autres pages concernant la circulation sur le site, la préservation de la nature, les aménagements et activités à caractère éducatif, la multiplicité des activités récréatives qui seront favorisées et une vision sur la gestion future du site…

Mais ce n’est que la première version, nous n’avons sûrement pas pensé à tout; ce projet ne demande qu’à s’enrichir à partir de vos remarques et suggestions : nous serons ravis de lire vos commentaires.

Les photos d’Etienne Wilmet. Et les vôtres ?

Nous publions aujourd’hui, dans une nouvelle section « le Paradis en images » une série de photos proposées par Etienne Wilmet.

Vous aussi vous pouvez publier vos photos du site du Paradis sur ce site web, confiez-les nous pour les partager largement avec tous les amoureux du Paradis et de ses habitants…

Site de co-construction en construction

Bienvenue sur « mon paradis ».

Bientôt sur ce site, le projet d’aménagement de la zone du plan d’eau du Paradis proposé par un large collectif d’associations et de personnes de Braine-l’Alleud qui veulent un Paradis à leur mesure : par eux et pour eux.

Revenez sur ce site dans quelques jours pour participer à la co-construction de ce projet…